Street Art, Nom féminin ?

2 ème Colloque –  » Street Art, nom féminin  »
11ème Festival Villes & Toiles  » Elles regardent le monde »

Mardi 10 octobre 2017  –
Université
, 23 Boulevard François Mitterrand, 91000 Evry

Marre d’être invitée pour parler de “la femme dans le street art” ? Ce 2e colloque de l’université “Street art, nom féminin?” veut plutôt faire connaître le travail de ces artistes Madame, lor-k,  ALETEÏA, BAU BÔ, LADY K et le sujet de ce travail. L’occasion de penser ce qui se joue sur ce territoire ici et maintenant.

Rencontre

colloqueNL

10h30- Performance de l’artiste Madame qui nous  présentera un collage sur le mur de l’université !!

14h-16h avec les artistes MADAME, LOR-K, ALETEÏA, BAU BÔ, LADY K animé par F.Senaud

16h-18h avec les programmateurs A.MONTECINOS (PIXO) et THOMTHOM (le M.U.R) , animé par R.Vallée

Exposition photos de Stéphanie.B « PetiteStef »
Bibliothèque de l’université

 

 aleteia_portrait300x300 ALETEïA
Artiste plasticienne française issue du Street Art. Portée par les collectifs VAO et UNE NUIT, elle a commencé à poser ses constellations à Paris, dans les années 2000. Ses interventions in situ sont réalisées principalement en adhésif, à la bombe aérosol, en collage. Elle définit Aleteïa comme un laboratoire de mythologie urbaine. Elle collectionne les histoires et les mots, son travail se nourri des lieux, de rencontres, de réflexion collective, et de son engagement personnel dans la société.

Capture d’écran 2017-08-09 à 19.33.54 BAU BÔ
Artiste parisienne, elle explore le rapport au féminin qu’ont les hommes et les femmes dans toutes les sociétés à travers le monde. Son travail de création met en scène le féminin, en choisissant le dessin symbolique de l’Utérus. Elle répète ce symbole à l’infini et de toutes les façons possibles (de l’artisanat en passant par la peinture, aux matériaux du quotidien)

Lady-K-@-Le-MUR-la-vidéo-511 Lady K
Originaire de la banlieue parisienne, Lady K peint les murs depuis sa plus tendre enfance. Débordante d’énergie, elle utilise différents supports (murs, rails, corps…). Ayant essayé beaucoup de techniques d’expression, allant du conceptuel au tag en passant par le surréalisme, c’est vers le graff qu’elle s’est définitivement tournée à partir de 1997.
Site -

Lor-k Lor-k
Elle utilise les déchets urbains pour créer des sculptures de rue éphémères.
SiteFacebook -

madame m Madame
Madame Moustache « artiste de rue  » à Paris et ailleurs, poétise les rues de ses collages au parfum surréaliste et rétro.
SiteFacebook -

Agathae Montecinos Agathae MONTECINOS
Brésilienne vivant en France depuis 2013, elle s’est spécialisée en Projets culturels à l’Université de la Sorbonne . Elle est fondatrice et présidente de  Pixo, association qui veut promouvoir les échanges entre différents acteurs de l’art urbain.
Pixo –  facebook 

 

M.U.R Tomtom Thom Thom
Thomas « Thom Thom » Schmitt nait en 1973 à Tarbes. Après des études de cinéma, le hasard le met en contact avec ce qui, en l’an 2000, ne s’appèle pas encore le street art. Au fil des rencontres, dont celle de Jean Faucheur, il co-fonde ou intègre les collectifs « une nuit » et « le mur » qui vont cristalliser le renouveau des arts urbains parisiens. Il est le secrétaire, depuis sa création en 2003 et son officialisation en 2007 du Mur Oberkampf. Une initiative de lieu d’exposition renouvelé dont le principe est repris aujourd’hui dans une vingtaine de ville en France et en Belgique. Thom Thom s’est fait connaitre par ses détournements d’affiche publicitaire en utilisant exclusivement la lame de son cutter.
Le-Mur  – Facebook -

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>