Les invités de l’édition 2007

 

Laurent Bony LAURENT BONY

 

 Architecte-conseil au CAUE 91, urbaniste, il enseigne à l’école nationale architecture de Paris-la-Villette (UP6)

Dialogue-promenade avec l’architecte Laurent Bony et le peintre Franck Senaud, à la recherche des centres de gravités d’Évry.


CINETAMPES – ETAMPES

Aude Garnerin AUDE GARNERIN

 

 Archiviste et artiste, elle cherche à concilier nouvelles technologies, patrimoine et démarche artistique.

Ville éternelle et mouvement

Introduction par Aude Garnerin entre irrévérence et admiration, la flânerie donne l’occasion de revisiter la notion de patrimoine et de stimuler la création artistique à partir de reprises, de transformations et de détournements d’éléments du passé.


cyril-hurel CYRIL HUREL

 

 Artiste, membre du groupe « continuum de ville » il s’intéresse à l’imaginaire photographique et à l’imaginaire urbain.

La flânerie comme modèle de la création contemporaine.

Conférence par Cyril Hurel qui s’intéresse à la façon dont les œuvres de Buren et Rousse s’inscrivent dans la perception du marcheur.

Projection de 2 films expérimentaux.

Urban Connection, Château de Chamarande, déambulation à 2 voix avec Franck Senaud et Cyril Hurel dans cette exposition réalisées par 20 artistes du centre d’art contemporain de Charleroi témoignant de la superposition d’identités culturelles, de l’impact de la mondialisation sur la transformation des paysages, des enjeux historiques, des luttes sociales et culturelles que cristallise le milieu urbain.


CINE 220 – BRETIGNY SUR ORGE

Thierry Paquot THIERRY PAQUOT

 

 Philosophe, professeur, responsable scientifique du programme « la forme d’une ville » au forum des images à Paris, il est éditeur de la revue « urbanisme » et producteur de côté ville sur France-culture dans « Métropolitains » de François Chaslin.

Des corps urbains,  conférence

Corps sur le bitume, comme l’arbre dans la ville se métamorphose pour continuer à vivre, tantôt anesthésié par le bruit, tantôt enflammé par les parfums…Il n’hésite pas à entremêler l’histoire, l’urbanisme, la philosophie, la littérature et les sciences pour démontrer qu’il n’éxiste pas de « corps en soi ».

Dahliette Sucheyre DAHLIETTE SUCHEYRE

 

 Photographe professionnelle, elle a à son actif plus de 60000 clichés d’architecture, patrimoine, paysage, industrie, monde du travail, spectacle… son œuvre a fait l’objet de plusieurs publications et expositions (centre Pompidou, IFA…).

23heures, quelque part en ville, diaporama et discussion Présentation de son travail personnel sur l’urbain, réalisé à partir d’une commande de Préfigurations «  aller vers l’inconnu dans des lieux différents du quotidien, non familiers, souvent aux environs de l’hôtel ou plus loin, en essayant de faire évoluer la technique de prises de vues comme un peintre reprend sa toile, marcher, observer, sentir, expérimenter, les découvertes et les résultats de nuit en nuit, de ville en ville, d’hôtel en hôtel, la collection se constitue progressivement. » Que voit-on quand on commence à entrer dans la ville ? Nantes, Angers, Paris, Aix, Lille… Toutes les villes se ressemblent-elles à 23h ? Flâner la nuit déforme t-il la vision de la nuit ?


LES CINOCHES – RIS ORANGIS

Serge Renko SERGE RENKO

 

 Comédien, il à joué dans les films : Cortex (Boukrief), Triple agent et les amours d’Astrée et Celadon (Rhomer), Saltimbank (Biette), Lou n’a pas dit non (Mieville), Les travaux et les jours (Riboulet) et Sept en attente (Etchégaray).

 La flânerie amoureuse

Discussion avec le comédien Serge Renko qui revient sur la manière de filmer de Rhomer : des repérages aux situations de jeu dans l’espace d’un Paris qu’il connaît bien.

Jacques Very JACQUES VERY

 

 Ancien professeur d’arts plastiques au lycée de Corbeil-Essonnes, il est co-auteur de « soleil » avec Hubert Reeves et Eliane Dauphin-Lemièrre.

Sur Paris, introduction sur les films d’Agnès Varda.

Il a choisi ces films pour le quartier Mouffetard de son enfance, pour Varda, pour la durée et le temps et, sans doute, pour le portrait d’une femme et de Paris.


 MAISON DE L’HABITAT – HOTEL DE VILLE – EVRY

tempo de la ville FRANCK SENAUD

 

 Peintre, docteur en sciences de l’art et professeur d’histoire de l’art et des idées. D’Évry il consacre sa recherche esthétique à la ville et à ses transformations.

Les tempos de la ville, Exposition Hall de l’hotel de ville d’Evry

Il montre que la vie urbaine ne s’arrête jamais. Réalisation de toiles grand format (2m par 2m) représentant une vue d’Évry à des heures différentes : 7h, 10h, 13h, 15h, 18h, 21h,00h.

La durée de la flânerie apporte paradoxalement le changement dans la représentation picturale de la ville.

paysage du paysage    

Paysage du passage, Exposition, Maison de l’habitat d’Évry.

Il regarde toutes les villes que contient la ville d’Évry et explore la lente mutation abstraite qu’amène la nuit et l’énergie qui la parcourt.

Adrien Plessis ADRIEN PLESSIS

 

 Batteur, il joue dans plusieurs formations de jazz, en Essonne et à Paris.

Détails de ville, concert batterie solo à la maison de l’habitat d’Évry.


 CENTRE D’ART CONTEMPORAIN – BRETIGNY SUR ORGE

Viers5 VIER5

 

 Cette agence graphique, créée par les designers Marco Fiedler et Achim Reichert, conçoit des identités visuelles inspirées de signes urbains (CAC de Bretigny, Musée de Francfort, Documenta 12 de Kassel) et édite une revue de mode « Fairytale » et une ligne de vêtements.

La ville comme un signe, exposition de réalisations graphiques.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *