Les invités de l’édition 2010

MAISON DEPARTEMENTALE DE L’HABITAT-EVRY

Andr+® Darmagnac ANDRE DARMAGNAC

 

Géographe, il est un des anciens programmateur de la ville nouvelle.
Il est membre actif de l’association Mémoire de la ville nouvelle.

Laurent Bony LAURENT BONY

 

 Architecte au Conseil d’Architecture, d’Urbanisme et d’Environnement  et professeur de l’histoire des villes

franck-senaud FRANCK SENAUD

 

 Peintre urbain aimant les rencontres, dessinateur des vides et des pleins d’espaces en mutation, il s’attache, dans des activités diverses et complémentaires à regarder et faire le territoire qui nous constitue extérieurement et intérieurement.

visite – Balade urbaine avec André Darmagnac, Laurent Bony et Franck Senaud

En se construisant la ville nouvelle a ignoré la Seine. Perchée sur le plateau, elle est une des rares villes qui ne se colle  au creux des bras du fleuve, séparant le village des coteaux de la ville-préfecture.

Un géographe créateur de la ville, un architecte et un artiste amoureux de la ville vous emmèneront revoir la Seine de points de vue peu commentés et vous éclaireront sur  l’arbitrage de l’institution, de l’Etat et de la politique locale. Car la géographie du territoire n’est pas toujours le plus important quand on parle d’aménagement. Et maintenant, on en est où ?

Serge Cl-5' SERGE CLAVE

 

Architecte. Enseigne le projet d’architecture à l’Ecole Nationale Supérieure d’Architecture de Paris-Belleville. Il a participé à la réhabilitation et extension d’un groupe scolaire Pontlevoy (41) en 2002, réalisation primée aux « Trophées de la réhabilitation » avec Pierre Riboulet et a réalisé les 10 logements PLA et PLA-M en 2005.

Présentation des maquettes réalisées par les ateliers les P’tits Bâtisseurs animés toute l’année par SERGE CLAVE (architecte) et la classe de CE1 de l’école Dumas des pyramides.

Joël Giraud JOEL GIRAUD

 

 Peintre, né à Etampes, cet ancien élève de l’Ecole Supérieure des Arts Appliqués et des Métiers des Arts a été l’élève de Philippe Lejeune. Peintre, graveur, sculpteur, mouleur, staffeur, il réalise également des décors de théâtre. Prix Michaïlov, en 2005, il est nommé Peintre Officiel de l’Armée de Terre.

Exposition  » Villes invisibles « 

30 oeuvres où la figuration s’appuie sur une construction complexe de l’espace, 30 peintures où le
jeu du titre nous fait chercher sa signification dans l’abstraction colorée.
Une peinture mythologique de villes immémoriales, de mers, d’eaux et de déserts mélangés,
d’humains incomplets et de lieu en fondations.

Bernard Paurd-Mars 2010 BERNARD PAURD

 

Architecte, mention à l’Equerre d’argent en 1993 pour 64 logements, grand ensemble Gargarine et extension Truillot à Ivry sur Seine. Il réalise, entre autre, le bâtiment Verlaine ( cité des 4000 Nord) à la Courneuve, composés de 186 logements en milieu occupé (1984)

Café-ville par les architectes Serge Clavé et Bernard Paurd et animé par l’Association Mémoire de la Ville Nouvelle « Morphologie urbaine – Fleuve et implantation des sociétés humaines »

Toutes les villes naissent près des fleuves. Dans chaque ville, même dans leur construction moderne, réside toujours la trace de l’urbain qui les a précédé. Une promenade en images à deux voix sur le passé et futur des villes : Orléan, Paris, Nanterre,… Un regard sur la mode consistant à les réorganiser autour du fleuve.


LES CINOCHES – RIS-ORANGIS

Frederique Garnier-1 FREDERIQUE GARNIER

 

Harpiste et professeur au conservatoir Evry Centre Essonne

conférence / concert / ciné

Concert de harpe par Frédérique Garnier

Choix et présentation d’oeuvres du XIXe siècle (Camille Saint-Saëns, Debussy, Fauré…)

18_maze MARCEL MAZE

 

 Président d’honneur-fondateur du Collectif Jeunes Cinéastes (CJC) mais aussi photographe, réalisateur et programmateur. Il co-organise et anime de nombreuses projections à Paris et dans le monde. Réalisateur de Focalises (1980) et Les mille et un soleils de Pigalle (2007).

Rencontre avec Marcel Mazé « La ville immédiate, source de film, le fleuve filmé, source littéraire »

Un large choix de films de réalisateurs tels que Joris Ivens, Marguerite Duras, Stéphane Marti, Gérard Cairaschi ou encore l’incontournable Riverbed de Robert Todd commentés par Marcel Mazé  : un regard croisé sur le cinéma innovant.

Conférence sur l’impressionnisme de Franck Senaud

L’histoire de l’impressionnisme peut suivre le cours de la Seine du Havre à Paris : il reprend le trajet des débuts de Monet aux apprentissages et expositions parisiennes puis, dans la deuxième phase de sa reconnaissance celui des villégiatures et des paysages. Toujours à la recherche d’un coin de nature, d’un effet de saison, d’une atmosphère lumineuse (reflets, nuages, brouillards, givre..), il invite ses amis à peindre sur le motif, les loisirs des bords de Seine (Argenteuil, Chatou, Asnières, La Grande Jatte).

Pourtant en suivant la Seine (celle du grand Paris ?), on voit aussi des cités, des ponts, des ports (Le Havre, Rouen, Paris), des trains, un espace occupé, habité : de l’urbain. On y découvre que la nature que nous révèle l’impressionnisme est une nature contrôlée, cadrée, construite (Caillebotte au Petit-Gennevilliers, Monet à Vétheuil et à Giverny, Luce à Mantes, …). Et que c’est dans l’artifice, sans doute, qu’elle nous semble plus « naturelle ». Un parcours et quelques découvertes pour un sujet qui reste plus qu’actuel.


CINE220 – BRETIGNY

Bertrand_tavernier BERTRAND TAVERNIER

 

Réalisateur.

Rencontre

Une rencontre exceptionnelle pas seulement parce qu’elle nous fait dialoguer avec un immense amoureux des cinémas, des villes comme Paris ou Lyon [Soupault et le surréalisme (1982), Autour de minuit (1986), L.627 (1992)], des grands paysages de campagne [Un dimanche à la campagne (1984), Que la fête commence (1976), La vie et rien d’autre (1989)] et de toutes leurs images.

Un moment exceptionnel aussi, pour comprendre ce qui fait une œuvre : la subtile alliance entre le champ filmé (les personnages, le langage, l’engagement entre les hommes, le décor) et le hors champ (le passé, la littérature, les paysages intérieurs, la musique).

Galoug GALOUG

 

Chanteuse Tibétaine.

Concert / Documentaire /  Rencontre

Galoug interprètera des chansons traditionnelles tibétaines et des chants populaires que l’on savourera autour d’un thé.

Tibet School est une association qui veut faire connaître la culture tibétaine sous ses différents aspects au grand public en France. Sa récolte de fond permettra de faire construire une école au Tibet.

THUPTEN GYATSO

 

Ancien moine tibétain. Président de la  communauté tibétaine de France

COTTON BELLY’S

 

Musiciens

concert / cinéma

Ces jeunes musiciens de Seine-et-Marne jouent ensemble depuis 2005 et ont déjà remporté de nombreux prix dans différents festivals, leur permettant ainsi de tourner au Québec (2008) et dans toute la France. Ils nous régalent d’un blues unique et joyeux entre vieux blues et rock des années 70. Avec leurs guitares et harmonica, en acoustique et parfois électrique mais toujours entrainant.Le concert est suivi d’une petite discussion avec le public. Le Mississippi est devenu un lieu mythique de culture, comment jouer avec cela ?


 STUDIO DECLIC – ETAMPES

Christian Bassot CHRISTIAN BASSOT

 

 Photographe de sites urbains  en transformations, en disparitions, il connait bien l’Essonne et sait montrer ce que ces lieux vides ont tracés, gravés dans le paysage.

 

Sophie Moreau copie

SOPHIE MOREAU

 

 Artiste  peintre issu de l’atelier de la vigne à Etampes, elle trace une voie paisible et forte à son image: sensible et dessinée.

Rive blanche, exposition photos / dessins / peintures de Bassot / Moreau / Senaud.

Exploitation industrielle de son mouvement et de son eau, moyen de transport de marchandises, petite balade bucolique du dimanche en civilisation de loisirs, le cours de la Seine fait peu partie de nos vies finalement dans les endroits où les berges sont aménagées. On en ignore la force et le calme de son mouvement, l’omniprésence jusqu’à ce que le cours d’eau n’apparaisse que l’unique point commun, de l’Essonne à la Seine, des villes du département.

La proposition artistique unique à l’invitation du Studio Declic rassemble trois artistes différents (photo, dessins, peintures), trois médiums  en complète osmose et renvois mutuels. Nous sommes en présence d’un artiste à trois têtes portant son regard sur des non-lieux où nature et industrie ne se voient pas


 CONSERVATOIRE MUNICIPALE DE MUSIQUE–ETAMPES

 

GUILLAUME BAYCHELIER

 

Vidéaste, artiste plasticien né à Cognac en 1977, vit et travaille à Etampes où il est professeur agrégé d’arts plastiques. Ses installations mêlent, entre rêve et cauchemar, la photographie numérique, le dessin et la musique. Questionnant les problématiques inhérentes aux nouvelles technologies, il interroge notre rapport au réel et à l’immatérialité. Explorant les multiples sens du langage photographique, son œuvre est tour à tour minimaliste et baroque.

Charles Limouse  CHARLES LIMOUSSE

 

Flûtiste, il enseigne au Conservatoire Municipale de Musique d’Étampes (flûte et orchestre). Soliste, il est régulièrementinvité par l’Ensemble Instrumental de France, l’Ensemble Orchestral de Paris, l’Orchestre National de chambre de Toulouse.

Matthieu Fayette MATHIEU FAYETTE

 

 Comédien. Formé à l’école Claude Mathieu à Paris. Il a joué entre autres dans Romeo and Juliet (Shakespeare) de Marie Ballet et Jean Bellorini, participé à l’opérette Arsène Lupin, banquier d’Yves Mirande et Marcel Lattès (mise en scène de Philippe Labonne) avec la compagnie Les Brigands.

Ch Dumont 323  CHRISTOPHE DUMONT

 

 Tailleur de pierre et land-artiste, fabrique des objets qui vivent avec ce qui les entoure, des gens comme des lieux. Après des études de modelage au Musée des Arts Décoratifs de Paris.

concert / projection /  installation

« La ville se présente différemment selon qu’on y vient par terre ou par mer » : Nuit Blanche avec Charles Limouse (musicien), Mathieu Fayette (comédien), Guillaume Baychelier (vidéaste) et  Christophe Dumont (sculpteur)
Dès l’arrivée sur le parvis, on entre dans un autre monde avec les lumières mauves créées par Préfigurations. C’est comme passer à travers le miroir d’Alice avec le conservatoire transformé en écran géant par les silhouettes du vidéaste Guillaume Baychelier embarquant vers une installation créée par Christophe Dumont dans la pénombre du jardin du conservatoire. Le tout au son de la flûte de Charles Limouse mêlée à des textes de Calvino et Pessoa dits par le comédien Mathieu Fayette. A voir, écouter une seule nuit, une seule fois.


CINETAMPES – ETAMPES

Marrey_PORTRAIT 1nb BERNARD MARREY

 

Historien.

cinéma / concert / rencontre

Rencontre avec BERNARD MARREY Suivi de la projection de l’Atalante de Jean Vigo

Concert-one man show sur le parvis

TOMISLAV - HANGAR Credit SERGE VIENNET Portrait TOMISLAV

 

Chanteur, Musicien.

Avec TOMISLAV, l’ambiance navigue sur du folk acoustique aux accents pop-bluesy, délicieusement intimiste, jusqu’aux envolées rock n’roll rugueuses martelées du pied. Musicien, chanteur, c’est homme-orchestre a entièrement fabriqué son dispositif instrumental et l’accompagne de sa voix chaude et enveloppante. Ce croate nous fera voyager, en français, dans son univers aux multiples couleurs, sentiments, lieux et personnages.

SANYO DIGITAL CAMERA PIERRE FRESNAULT-DERUELLE

 

Spécialiste Bandes Déssinées

Une soirée sur Tintin et le fleuve ou comment Hergé a tout écrit, comme l’observe Pierre Fresnault Deruelle, dans un rapport à la terre et la nature qui revient continuellement. Ce pionnier de l’étude des bandes dessinées en France, professeur d’université de Paris 1 (Panthéon-Sorbonne) est également directeur du Centre de Recherche sur l’Image (CRI) et du Musée Critique de la Sorbonne (MUCRI). Sémiologue, il travaille depuis une trentaine d’années sur l’image fixe, notamment sur l’affiche et sa rhétorique, sur la bande dessinée et sa poétique.

 



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *