Bibliotheque- Street Art –

LA BIBLIOTHEQUE STREET ART

103581918

  L’art Urbain est éphémère alors cela permet aussi la création de magnifiques ouvrages a garder et regarder ! En voici une sélection …


Blog et webzine à lire …

Paristonkar

Graffiti Art Magazine

Spraymium Magazine


 

Capture d’écran 2016-03-21 à 10.55.22 OPUS DÉLIT - La collection Opus Délit est la plus large collection de livres sur le street art en Europe. Des prix accessibles pour démocratiser le street art !


capture-decran-2016-11-14-a-11-48-02 Underground doesn’t exist anymore de Lek, Sowat, Hugo Vitrani – Manuella éditions – 336 pages – Sorti le 21 Novembre 2016 – 30 €

En réunissant de très nombreuses archives, images et témoignages inédits, Underground Doesn’t Exist Anymore propose un voyage au coeur de la scène française du graffiti, historiquement l’une des plus intéressantes d’Europe.

Entre 2012 et 2014, à l’invitation du commissaire Hugo Vitrani, le duo Lek & Sowat a investi les entrailles du Palais de Tokyo. Ils ont invité une cinquantaine d’artistes à se joindre à eux pour participer à des performances, ou pour peindre les sous-sols et d’autres lieux invisibles voire inaccessibles du centre d’art.


 

capture-decran-2016-11-04-a-17-06-50 LE MUR / THE WALL – 2010-2015

125 performances d’artistes urbains
Éditions Hermann – Nouveau livre sorti Octobre 2016 – 264 pages – 28€


 

Capture d’écran 2016-04-01 à 09.54.55 Ce qu’il reste de nuit

De Sophie Pujas – chez Buchet- Chastel – 11 mars 2016 – 12€

Cahier photos de huit pages.

Paris, années 80. Inspirés de New York où le graffiti est déjà en pleine explosion, des adolescents vont prendre d’assaut un terrain vague du quartier de La Chapelle, les murs de la capitale et les métros. Vincent, qui deviendra Lokiss, puis tant d’autres par la suite, fait partie de ces précurseurs.
Dans un style collant à la vitesse d’action de son sujet, Sophie Pujas retrace librement le parcours artistique et intellectuel de l’un des représentants emblématiques de la première génération française du graffiti.

Sophie Pujas est journaliste. Elle est l’auteur de deux récits parus aux éditions Gallimard : « Z.M. » (consacré au peintre Zoran Music) et « Maraudes », et de « Street Art, poésie urbaine » (Tana éditions).


Capture d’écran 2016-03-21 à 13.59.10 Vanités urbaines

De Chrixcel – Critères éditions – 16 novembre 2015 – 29€

En street art aussi, les crânes fleurissent à foison : l’essence éphémère de la vanité est d’autant plus forte dans le contexte de la rue où les oeuvres portent en elles-mêmes la fragilité de l’existence…


Capture d’écran 2016-03-24 à 11.17.41 Anthologie du street art -

De Magda Danysz – chez Alternatives – 13 Novembre 2015 – 30€


Capture d’écran 2016-03-21 à 14.05.46 Le street art et Charlie, la mémoire des murs,

De Marie Christian – 01 novembre 2015 – 20€

Ce livre forme un précieux inventaire de ce qui a été exprimé dans l’urgence, dans l’émotion sur les murs des villes.


Capture d’écran 2016-03-24 à 11.26.52 Arttitude 3

De Frederic Claquin – Éditions Eyrolles – 8 Octobre 2015 – 29,90€

Un beau livre consacré aux arts urbains et à la pop culture. Véritable cahier de tendance regroupant des artistes issus de l’illustration, du street art, de la photo, de la peinture, de la customisation d’objets ou du dessin, cet ouvrage révèle toute la richesse et la diversité de la création graphique contemporaine et met en valeur les artistes les plus emblématiques et insolites du moment.


Capture d’écran 2016-03-23 à 13.04.14 États des lieux du graffiti au street art

De Cédric Naimi, préface d’Agnès B – Éditions carpentier –  24 septembre 2015 – 25,90€


Capture d’écran 2016-03-21 à 13.41.04  Street art – Poésie urbaine,

De Sophie Pujas – 8 septembre 2015 – 29,95€

25 artistes de street art vous présentent leurs plus belles oeuvres !Pirater la ville, en faire un vaste terrain de jeu : le street art offre un pas de côté, une subversion du regard sur les lieux familiers.


Capture d’écran 2016-03-23 à 14.15.40 Le Pressionisme

Les chefs d’oeuvres du graffiti sur toile – 1970 à 1990 – de Marc Restellini et M. Thompson – 20 juillet 2015 – 40€


Capture d’écran 2016-03-21 à 11.08.24 Speedy Graphito – Serial Painter

De Florent Hugoniot et Gunnar B. Kvaran chez Somogy Editions d’Art – 29 avril 2015 – 39€


artctualit-street_art_xxl_couv Street Art XXL

De C.Walde – chez Pyramid – 24 septembre 2015 – 35€

Cet ouvrage invite à un tour du monde de l’une des plus impressionante spécialité du street art : les peintures murales grand format.


stree graff Street art et Graffiti

De Fanny Crapanzano – chez L’harmattan – 6 mars 2015 – 18 €

Il y a des années, les critiques sur le graffiti et le street fusaient. Or aujourd’hui, qui n’a jamais vu un reportage sur Banksy au journal télévisé, photographié les mosaïques d’Invader au coin d’une rue, craqué pour un t-shirt ou une casquette « Obey » ou tout simplement désiré voir plus de couleurs sur les murs gris de sa ville ? Cet ouvrage s’interroge sur le rôle des acteurs publics et privés dans cet engouement croissant que suscite l’art urbain ; le mouvement artistique du XXIe siècle ?


DjerbaHood-livre Djerbahood

De Medhi Ben Cheikh- Albin Michel – 20 mai 2015 – 49€

Des artistes du monde entier se sont retrouvé au coeur de l’ile de Djerba.


livre-tour-paris13 Tour Paris 13

De Medhi Ben Cheikh – Albin Michel – Novembre 2014 – 40€

1 Tour, 105 artistes, 30 jours : Le manifeste historique du street art.


 Capture d’écran 2016-03-21 à 14.33.12 Graffiti général

De Karim Boukercha, photos de Yves Marchand et Romain Meffre, éditions carré – Octobre 2014 – 49€

Karim Boukercha a mené une étude qui passe en revue plus de 30 ans d’art urbain. Elle culmine avec le gigantesque bâtiment des magasins gégéraux de Pantin qui, laissé à l’abandon depuis 2004 est devenu le terrain de jeu des graffeurs du monde entier. Ce livre est un incontournable qui ravira les nombreux amateurs de street art.


Capture d’écran 2016-03-24 à 10.18.23 Les Bains, résidence d’artistes -

De Magda Danisz chez Drago – 01 juin 2013 – 40€

Du 1er janvier au 30 avril 2013, sous le commissariat d’exposition de Magda Danysz, Les Bains-Douches se convertirent en une résidence d’artistes éphémère avant d’être fermés pour un vaste projet de rénovation. Ce livre documente les intervention des cinquante artistes urbains qui ont investi les 3000 m2 de cet imposant immeuble Hausmannien : bombe, pochoir, affiche, photographie, brosse, éponge, craie, marteau-piqueur et installation, le répertoire est très large, éblouissant et étourdissant.


Capture d’écran 2016-03-21 à 14.52.25Capture d’écran 2016-03-21 à 14.51.24

Hors du temps tome 1 (septembre 2005) et tome 2 ( 25 octobre 2012) chez Pyramid – de Antonin Giverne (Katre) -34,50€

Quarante graffeurs reviennent sur leur démarche d’exposer leur art dans des terrains vagues, friches industrielles ou bâtiments à l’abandon. Terrains vagues, friches industrielles, bâtiments à l’abandon, autant de lieux qui offrent une alternative à l’espace urbain, une pause dans le temps et constituent des terrains de création privilégiés. De Paris à Johannesbourg, en passant par Londres, Berlin ou Barcelone, plus de quarante graffeurs incontournables de la scène street art livrent leur expérience et leur fascination pour ces « no man’s land » où ils ont choisi d’exposer leur art. Dans cet ouvrage, Antonin Giverne rend hommage à la fois aux artistes, mais aussi aux lieux, à travers de nombreuses photographies qui offrent au lecteur plus qu’une balade, la possibilité de s’immerger au coeur de ces univers hors du temps !


Capture d’écran 2016-03-21 à 11.23.03 Fais parler les murs -

De Cécile Gabriel – chez Act Sud junior – 13 Octobre 2012 – 13,50€

Un regard ludique et pratique sur le street-art !
10 artistes présentés (Space Invader, Jules l’Atlas, Jana&JS…) pour découvrir différentes techniques : la mosaïque, le collage, le dessin, le pochoir…


Capture d’écran 2016-03-21 à 14.13.42 Mausolée: Résidense artistique sauvage,

De Lek et Sowat, éditions Alternatives – 13 avril 2012 – 39€

Le 12 août 2010, Lek et Sowat ont trouvé un supermarché abandonné dans le nord de Paris, 40000 m2 de murs vierges sur quatre étages.Ils ont demandé à une quarantaine de graffeurs et de photographes, issus de la première à la dernière génération du mouvement, de les y accompagner. Ensemble ils ont crée un mausolée, un temple dédié à leur culture underground en passe de disparaître à l’ère du street art et de son esthétique pop mondialisée. Ce livre propose de retracer les grandes étapes visuelles de cette expérience hors du commun.


Capture d’écran 2016-03-21 à 11.19.51 Descente interdite

De Karim Boukercha, éditions alternatives – Mai 2011 – 39,60€

Graffiti dans le métro parisien.


 Capture d’écran 2016-03-21 à 14.24.18 Nothing but Letters

De Fred Malek (« LEK ») Alternatives, Gallimard 19 Mars 2009 – 69€

Une étude des signes alphabétiques occidentaux dans leurs formes graphiques, qui décortique aussi l’art de déssiner ou de peindre son nom dans la rue, sur un train, sur papier..le coeur du livre est consacré a la typo graffiti qui, à travers plus de 800 lettres proposées, revisite entièrement l’alphabet. Une vision moderne du sparycan art graffiti par deux artistes du collectif RAW.


Capture d’écran 2016-03-21 à 11.18.09capture-decran-2016-10-15-a-10-21-59

Sparycan Art de Henry Chalfant et Subway art – Novembre 2006 – 19,95€

Ces livres retracent l’essence même du writing, un incontournable !!!


Capture d’écran 2016-03-21 à 11.17.12 Graffiti – Brassai

Flammarion, 153 pages.  le 30 avril 2002 – 56€

C’est dès 1930 que Brassaï commence à s’intéresser aux graffiti. Il en publie plusieurs dès cette époque dans le Minotaure, accompagnés du premier de ses commentaires qu’il devait développer, texte après texte, jusqu’à sa mort, parallèlement à ses prises de vue. Le présent ouvrage se propose de publier le maximum de ces deux approches, en repartant de l’ouvrage sur les Graffiti que Brassaï publia en 1960 en Allemagne et en France, à la suite d’une série d’expositions de ses photographies organisées depuis 1956 à New York, Londres, Milan, Baden-Baden, Francfort, Hanovre et Paris chez Daniel Cordier. Enrichi de plusieurs fragments de textes inconnus de Brassaï, l’ouvrage qui paraît aujourd’hui reproduit également des pages ciel carnets dans lesquels le photographe notait puis suivait à l’aide de croquis la présence et la transformation des graffiti sur les murs de Paris. Telle quelle, cette publication permettra de saisir au plus près la conception due se faisait Brassaï de cet art brut. Ses photographies comme ses textes dégagent avec talent l’invention magique des grands thèmes qui, de mur en mur, résument toute la vie : la naissance, l’amour, la mort, et dont le  » primitivisme « , après celui de l’art nègre, devait influencer durablement l’inspiration  » murale  » d’artistes comme Miro, Dubuffet ou Tapies Ouvrage majeur de Brassaï, Graffiti rassemble les photographies et les textes qu’il a consacrés à cet art de la rue.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>